serveur

Par défaut, sur un serveur dédié, le /var est souvent limité à 4Go.

Le problème, c’est que c’est relativement peu, et que le manque de mémoire de la partition, peut avoir des effets de bords indésirables comme l’arrêt des services apache ou mysql.

Voici donc comment étendre à chaud votre partition pour ne plus jamais avoir de problèmes. L’astuce fonctionne chez tous les hébergeurs utilisant LVM (Logical Volume Manager), comme 1&1 par exemple.

Étape 0 : La base

Chez 1&1, les volumes installés de base sur un serveur dédié (ou Cloud Dynamique) sont les suivants. Notez que vous pouvez tous les étendre de la même façon.

Étape 1 : Connectez vous au serveur en SSH

Soit vous utilisez Putty ou d’autres logiciels, soit vous vous loguez à la main.

Ouvrez votre terminal, et entrez la commande suivante :

ssh -l login ip_machine

* Remplacez bien login par votre login et ip_machine par l’ip du serveur.

Exemple :

ssh -l root 83.233.89.51

Étape 2 : Vérifier la taille de la partition /var

Voici la commande.

df -h

Pour avoir l’ensemble des informations sur vg00, alors entrez cette commande :

vgdisplay -v vg00

Étape 3 : Augmenter la taille de la partition / var de vg00

Il suffit d’entrez ces deux commandes :

lvextend -L +1G /dev/vg00/var

* Vous pouvez remplacer +1G par +6G si vous voulez avoir 6Go supplémentaires au lieu de 1.
** Vous pouvez utiliser lvreduce pour diminuer la taille de la partition au lieu de l’augmenter.

puis, pour confirmer l’opération

resize2fs /dev/vg00/var

Et voilà ! Mon conseil pour finir : mettez en place un batch qui purgera le volume de temps en temps (pour supprimer les logs par exemple).

[Un grand merci à Thibaud pour l'information]

Vous aimez cet article ? Partagez le.

By TechRevolutions| 3 Comments | Développement, Tutoriaux
1