video projecteur ou Tv que choisir
Rate this post

Vous souhaitez équiper votre salon ou changer de télévision, et vous hésitez entre investir dans une TV ou dans un vidéoprojecteur ? Le choix implique de nombreux critères : qualité d’image et contraste, taille de l’écran, confort de visionnage, encombrement et installation, options disponibles, prix… Voici un résumé des différents critères à considérer pour faire votre choix.

Les contrastes et la profondeur des noirs

La profondeur des noirs d’un téléviseur mesure le noir le plus profond que l’appareil est capable de restituer. Plus la résiduelle du noir est basse, plus les noirs sur l’écran seront profonds. On estime que la technologie OLED des TV est celle qui restitue les noirs les plus profonds (noir absolu). Toutefois, cela ne veut pas dire qu’en achetant une TV, vous obtiendrez des noirs plus profonds : la technologie LCD IPS a une très mauvaise restitution des noirs profonds. De plus, les vidéoprojecteurs peuvent restituer des noirs profonds, notamment si vous utilisez un projecteur JVC ou une toile grise pour la projection.

Il est important de noter, également, que la profondeur des noirs ne dépend pas que de la dalle utilisée, mais aussi de la lumière ambiante dans la pièce.

Le contraste est un autre indicateur pour savoir si le diffuseur d’image peut produire des noirs profonds lorsque les scènes sont sombres. Il s’agit du rapport entre la luminance des blancs et la luminance des noirs.

Un contraste de 5 000 / 1 signifie par exemple que les blancs sont 5 000 fois plus lumineux que les noirs. Autrement dit, plus le contraste est élevé, plus les noirs seront profonds.

Pour les TV, la technologie OLED, encore une fois, se distingue pour son contraste infini, contrairement aux écrans LCD. Pour les vidéoprojecteurs, il faudra choisir un appareil avec un contraste de plus de 3 000 : 1, soit ceux avec une matrice LCD, SXRD pour un appareil Sony, ou encore D-ILA pour un JVC. Evitez de choisir un projecteur mono-DLP (le contraste séquentiel est de moins de 2 000 : 1).

A noter que l’on trouvera dans les fiches techniques de diffuseurs d’images une autre notion de contraste, le contraste ANSI (par opposition au contraste séquentiel). Cet indicateur indique le contraste intra-image à 50 % de blanc, soit le rapport entre la luminance moyenne des cases blanches et la luminance moyenne des cases noires. Plus le contraste ABSI est élevé, plus l’image sera contrastée et éclatante.

Le contraste ANSI est 05010 fois plus fort chez les TV : il est infini pour les écrans OLED et peut dépasser 5000 :1 pour les écrans LCD, contre 300 :1 à 500 :1 pour les vidéoprojecteurs !

Si vous souhaitez des compléments d’informations vous trouverez tout ce que vous devez savoir sur les vidéoprojecteurs sur cette page.

video projecteur ou Tv que choisir

La taille de l’image

Les amateurs de cinéma préféreront incontestablement le vidéoprojecteur, qui peut aller jusqu’à 7 mètres de diagonale sans forcément payer plus cher. A l’inverse, un écran TV mesure entre 24 et 85 pouces de diagonale, et les prix sont souvent trop élevés. Pour 300 pouces (le vidéoprojecteur moyen de gamme classique), vous payerez moins cher que pour une TV de 75 pouces, qui coûtera 2000 € au minimum.

La qualité d’image

Avec une TV, la qualité d’image est plus abordable. On trouve un grand nombre de téléviseurs 4K et HDR, deux technologies de pointe qui permettent d’obtenir des images plus nettes, plus colorées, et plus proches du rendu réel. Vous les trouverez même sur les modèles les plus accessibles en termes de prix.

Quant aux vidéoprojecteurs, ils ne possèdent pas tous la 4K et le HDR, sauf les modèles les plus chers. De plus, contrairement à la TV, le vidéoprojecteur est plus sensible à la lumière ambiante et vous aurez davantage de reflets.

Comme la qualité d’image, le rendu diffère que vous utilisiez une TV (rendu brillant, surtout avec un écran OLED) ou un vidéoprojecteur (rendu cinéma).

video projecteur ou Tv que choisir

La 3D

Que vous achetiez un vidéoprojecteur ou une TV, vous trouverez des modèles 3D dans les deux cas. La 3D proposée est dite active, c’est-à-dire que vous pouvez la visionner via des lunettes 3D rechargeables.

La 4K

De même, TV et vidéoprojecteurs proposent tous deux des modèles 4K et Full HD. Toutefois, si les modèles de TV d’entrée de gamme ont la 4K intégrée le plus souvent, ce n’est pas le cas des modèles d’entrée de gamme de vidéoprojecteurs : pour bénéficier de la 4K, il faudra investir dans un modèle plus cher.

La facilité d’installation

La TV est plus facile à installer que le vidéoprojecteur, car il suffit de la poser sur un meuble ou de l’accrocher au mur, et de réaliser les branchements nécessaires. En général, les réglages d’image (contraste, couleurs…) sont automatiques, même s’ils peuvent être personnalisés. Tout se fait via la télécommande.

En revanche, pour installer un vidéoprojecteur, vous devez installer l’appareil (en hauteur voire au plafond) et l’écran de projection, et effectuer manuellement tous les réglages. Il faudra les refaire à chaque fois puisque le rendu est sensible à la luminosité ambiante et que l’ajustement de l’imager dépendra de la distance entre l’appareil et l’écran.

Le confort de visionnage

Pour le confort de visionnage, tout dépend de la luminosité de la pièce. Dans une pièce très éclairée ou en plein jour, mieux vaut opter pour une TV, dont les images sont bien plus lumineuses et les reflets moindres. En revanche, un vidéoprojecteur sera tout aussi confortable dans une pièce sombre ou noire. D’autant plus que l’inverse est aussi possible : même en réglant la luminosité d’écran sur le minimum, certaines personnes trouvent encore les TV trop lumineuses, surtout sur grand écran.

Le prix

Les prix des TV et vidéoprojecteurs sont très variables et dépendant grandement des modèles et caractéristiques techniques.

Pour les TV, le prix peut monter jusqu’à 3 000 € pour un écran 75 pouces, voire 5 000 € ou plus pour un écran 85 pouces. Certains modèles 88 pouces ont été proposés à 70 000 €, comme la Sony KD-100ZD9.

Pour le vidéoprojecteur, le prix d’une toile grise motorisée tourne autour de 3 000 €, tandis que le prix du projecteur en lui-même débute à 1 000 €. C’est plus cher que les TV d’entrée de gamme ou de milieu de gamme, mais l’image sera plus grande, tandis que pour une image XXL sur TV, il faudra débourser bien plus.

video projecteur ou Tv que choisir

L’encombrement

Les TV sont plus encombrantes que les vidéoprojecteurs, puisqu’elles demandent à être branchées pour fonctionner. Le vidéoprojecteur, lui, sera plus polyvalent et pourra être transporté, par exemple en vacances ou en déplacement professionnel.

Le son

Les TV disposent de haut-parleurs intégrés, auxquels on peut rajouter une barre de son (par exemple pour visionner des films et bénéficier d’un son à la hauteur du cinéma). Quant aux vidéoprojecteurs, ils ne disposent pas toujours de haut-parleurs intégrés (sin c’est le cas, la qualité laisse à désirer), on y ajoutera donc un des enceintes individuelles.

L’entretien

Les TV ne nécessitent que très peu d’entretien. Il vous faudra simplement nettoyer l’écran : pour cela, enlevez la poussière avec un chiffon en microfibre et appliquez un produit nettoyant adapté. Tandis que le vidéoprojecteur demande un entretien plus contraignant : il faudra dépoussiérer régulièrement les filtres pour éviter les pannes, et remplacer la lampe après une utilisation prolongée.

Les options

Les TV disposent de plusieurs options : connexion en Blu-Ray ou en Wi-Fi, tuner intégré, applications pour les Smart TV… Les vidéoprojecteurs aussi peuvent se connecter, mais ils ne peuvent pas recevoir la télévision (il faudra ajouter un décodeur numérique) et vous ne pourrez pas utiliser vos applications (il faudra ajouter un récepteur Wi-Fi).