Anonymous

On en avait parlé la semaine dernière : une entreprise parisienne avait déposé à l’INPI le logo et le slogan des Anonymous, le célèbre groupe hacktiviste, pour vendre tee-shirts, sacs, et autres produits dérivés.

Les représailles ne s’étaient pas faites attendre, car après une vidéo youtube menaçant la société de représailles pour « détournement du mouvement à des fins marketing », les téléphones et boites e-mails de l’entreprise se sont retrouvées « prises d’assaut ». Selon le gérant, une lettre de renonciation est partie à destination de l’INPI, mais l’accord prévu avec les Anonymous lui permet de continuer de vendre les produits à l’effigie d’Anonymous.

En tout, E. Flicker n’aura gagné que 500 € via ses tee-shirt (sans compter la publicité gratuite,…). Histoire qui finie bien ?

Vous aimez cet article ? Partagez le.

By TechRevolutions| No Comment | Actualité
1