choisir-un-VPN-en-trois-etapes-simples
Rate this post

Les raisons pour avoir recours à un VPN sont multiples. On peut y avoir recours par exemple pour contourner les limitations géographiques de certains contenus tels que Hulu, Pluzz ou bien encore Netflix. Vous pouvez également l’utiliser pour sécuriser votre activité en ligne. Pour garantir votre anonymat et il existe pléthore de solutions, des payantes et des gratuites.

Nous allons voir comment choisir un VPN gratuit en 3 étapes simples.

Qu’est-ce qu’un VPN ? 

Un VPN, pour « Virtual Private Network » ou « Réseau Privé Virtuel » dans la langue de Molière, est un programme à installer qui permet de rendre votre connexion Internet privée.

À chaque connexion et donc d’échange d’informations, nous laissons des traces sur ce qu’on appelle le réseau. Ces mêmes traces sont visibles et accessibles par tout le monde si vous n’utilisez pas de VPN.

Pour les professionnels, l’utilisation d’un VPN permet de sécuriser leur réseau et évite ainsi l’espionnage industriel. Les employés qui sont en télétravail utilisent aussi ce système pour avoir accès à distance à leur poste.

Dans certains cas, les VPN sont utilisés pour effacer la géolocalisation de l’ordinateur utilisé. L’utilisateur peut ainsi consulter des sites qui ne sont normalement pas accessibles depuis son pays. Si par exemple vous voyagez en Chine, il peut être intéressant d’en avoir un, le Grand Firewall de ce pays bloquant l’accès à de nombreux sites. Ou si vous souhaitez pouvoir profiter de la télé ou du streaming français lors de déplacements à l’étranger, grâce à un VPN, vous faites croire que votre ordinateur est toujours en France et votre accès à ces contenus sera comme à la maison.

Quelles différences entre VPN gratuits, payants et freemium ?

À l’heure actuelle, il existe de nombreux fournisseurs de VPN sérieux. Parmi toutes ces offres, certaines sont payantes ou gratuites et d’autres sont proposées sur un modèle freemium.

Voyons les différences entre ces différentes solutions.

Les VPN payants

Ce sont les plus connus de la liste. On peut citer NorthVPN ou ExpressVPN, la qualité et le sérieux de leur service n’est plus à prouver. De nombreux serveurs sont à disposition des utilisateurs et leur service client est irréprochable.

Ils sont bien adaptés à un usage intensif puisque la sécurité y est renforcée avec un cryptage efficace. Qui dit nombreux serveurs dit accès à plus de pays. Les coupures sont aussi moins présentes sur des VPN payants et il n’y a pas de limitation de bande passante.

Pas de questions à se poser, la confiance est de mise, mais il ne faudra pas hésiter à mettre la main au portefeuille.

choisir-un-VPN-en-trois-etapes-simples

Les VPN Freemium

Pour ce type de service, il n’est plus question de payer, du moins dans un premier temps. En effet, l’accès qu’ils proposent est gratuit, mais en version plus limitée. Pour avoir un accès à toutes les fonctionnalités du VPN freemium il faut alors payer.

Les VPN gratuits

Pour finir, nous trouvons les systèmes VPN totalement gratuits. L’avantage non-négligeable de cette catégorie est bien évidemment que l’utilisateur n’a pas à débourser un seul euro tout en ayant un accès complet. Ils permettent de se familiariser avec ces outils et vous permettent de surfer en toute discrétion et en toute sécurité.

Revers de la médaille : en utilisant un VPN gratuit, le fournisseur peut soit vous placer des publicités (intempestives) ou parfois revendre les données utilisateurs à des régies publicitaires. Au-delà du fait de payer ou non ce service, il y a des différences entre les fournisseurs de VPN allant tout simplement des fonctionnalités proposées à l’emplacement du VPN. Pour vous aider dans vos choix, vous pouvez suivre ce guide complet qui passe au crible les 5 meilleurs VPN gratuits du moment.

Les limites des VPN gratuits

Si l’utilisation que vous souhaitez faire d’un VPN n’est ni professionnelle ni intensive, le choix d’une solution gratuite est cependant à favoriser. En effet, toutes les fonctionnalités de bases pour lesquelles un VPN est fait sont accessibles avec les offres gratuites ou les Freemium. Le cryptage des données et la connexion à distance sont effectivement suffisants pour la plupart d’entre nous.

Les limites que peuvent avoir les VPN gratuits se situent surtout au niveau des restrictions de données et la vitesse de connexion. Ces points peuvent être gênant lorsque vous souhaitez profiter de service de streaming américain si vous êtes en France.

On note aussi que certains fournisseurs peu scrupuleux insèrent des malware espions (S5Mark pour ne pas le citer) qui servent à ouvrir des pages web dans des fenêtres cachées, désactiver l’antivirus de votre PC…

Certains VPN ou Freemium sont néanmoins de très bonne qualité et fiable. Ils peuvent même être upgradés pour quelques euros par mois.

TunnelBear

Il vous donne accès à un grand nombre de pays dont les USA, l’Angleterre, l’Allemagne… Sauf pour les serveurs basés en Australie. Sa vitesse de connexion est de 12 Mb/s mais avec un usage limité à 500 Mo/mois ce qui est déjà assez suffisant pour un usage économe.

Au-delà de ces 500 Mo vous devrez prendre une offre illimitée, la première commence à 4,51 € par mois.

Opéra

Le navigateur propose désormais un bloqueur de pub ainsi qu’un VPN dans ses fonctionnalités. Il est entièrement gratuit, ne nécessite pas de remplir un formulaire ou de télécharger un logiciel et cerise sur le gâteau, il ne possède aucune restriction.

Pour l’activer, il suffit d’aller dans les paramètres, onglet Confidentialité et sécurité puis activer VPN.

Conclusion

Comme nous venons de le voir les différentes solutions proposent des fonctionnalités et des niveaux de sécurité qui diffère légèrement. C’est avant tout votre utilisation qui doit guider votre choix, mais avant de sortir votre carte bleue prenez le temps d’examiner les offres gratuites ou Freemium, il en existe de très bonnes.